Assemblée Générale d’Alsace Nature Bas-Rhin du 22 octobre 2011 à Haguenau

Assemblée Générale d’Alsace Nature Bas-Rhin du 22 octobre 2011 à Haguenau

A l’occasion de son Assemblé Générale du 22 octobre 2011, Alsace Nature 67 a présenté le document 

d’objectifs «Natura 2000» qui définit les orientations de gestion et de concertation 

d’une partie du massif forestier de Haguenau.

Concernant les consultations aux quelles AN est conviée par les différentes instances administratives, elle souhaite que s’instaure une véritable concertation. L’AG a adopté, à l’unanimité la motion ci-après :

Une véritable concertation au service d’une meilleure prise en compte de l’environnement

Assemblée Générale d’Alsace Nature Bas-Rhin réunie le 22 octobre 2011 à Haguenau.

Alsace Nature, association agréée pour la défense de l’environnement, est souvent sollicitée pour défendre les intérêts de la nature dans le cadre d’enquêtes publiques, d’aménagements ou de projets pouvant porter atteinte à l’environnement.

Elle participe également aux concertations prévues par les textes. Selon la nature du projet et de ses enjeux environnementaux, l’action d’Alsace Nature consiste le plus souvent :

• à contribuer aux enquêtes publiques et aux réunions de concertations, d’une meilleure accessibilité aux dossiers (Internet) et aux réunions (horaires)

• et en dernier recours, ester en justice quand il y a menace sur l’environnement.

Aujourd’hui nous ne pouvons que déplorer l’absence de véritable concertation équilibrée en amont des projets, mettant les associations de défense de la nature et de l’environnement devant le fait accompli. La concertation se limite finalement à une consultation sur un projet déjà décidé, son opportunité ne pouvant plus être discutée.

Pour une meilleure prise en compte de l’avis de la société civile en général et des défenseurs de la nature et de l’environnement en particulier, Alsace Nature demande :

• à être associée le plus en amont possible à l’élaboration des projets au travers d’une réelle concertation, afin que ses avis puissent être admis, compris et débattus

• et que les intérêts de la nature soient reconnus d’intérêt général et soient prioritaires

II faut sortir du système de consultation pour aboutir à une véritable concertation conduisant à une réelle co-élaboration dans laquelle les acteurs associés sont de véritables interlocuteurs.

http://www.alsacenature.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.