Archives de
Catégorie : Démocratie locale

Foyer St Louis : la paroisse et la Ville ne résistent pas au veau d’or

Foyer St Louis : la paroisse et la Ville ne résistent pas au veau d’or

Quelles sont les réelles motivations qui poussent la paroisse St-Louis, avec la complicité de la Ville, de maintenir contre vents et marées leur souhait de dynamiter le cœur de la Robertsau ? On peut réellement se poser la question. Et si tout n’était qu’une écœurante question d’argent ?

foyerstlouis

Voila maintenant quatre ans que de nombreux citoyens, associations, conseil de quartier, collectif et l’ADIR ici même alertent sur la vision court termiste de l’opération prévue au cœur de la Robertsau avec un message simple : il y a beaucoup mieux à faire.

Le deux acteurs principaux du dossier, la paroisse St-Louis et la Ville de Strasbourg, n’ont pas bougé d’un iota leur projet : construire 40 logements à la place d’un lieu de vivre-ensemble, qui ne serait pas du luxe dans un quartier de 25 000 habitants.

Comme l’écrivait Jacques Gratecos, ce projet a eu le mérite de révéler et mettre en lumière l’extraordinaire potentiel de ce site. Et les contre-propositions ont été particulièrement nombreuses : si certains veulent simplement le rénover, d’autres proposent d’avoir une vision plus globale sur l’ensemble de l’îlot Saint-Louis. Il y avait là de quoi fédérer les forces du quartier et bâtir un beau projet, tout en répondant aux attentes de la paroisse. Mais, au lieu de s’appuyer sur des énergies positives, la paroisse et la Ville jouent le pourrissement et semble dire « touche pas au grizzby » !

La paroisse fait une plus-value magistrale sur la vente du foyer ; la Ville spécule entre le foyer et l’actuelle mairie de la rue du parc et escompte de belles taxes d’habitation ; et le promoteur qui fera une très belle affaire sur les investissements qu’on lui permet de réaliser en plein centre de la Robertsau.

Chacun se servira du gâteau…sauf les Robertsauviens.

Lire la suite Lire la suite

Réunion publique démocratie locale : vos propositions

Réunion publique démocratie locale : vos propositions

L’ADIR souhaitait que vos propositions soient au coeur de sa soirée débat sur la démocratie locale.

reunion-adir-2
carte postale des participants à la soirée

Voici celles qui ont retenu votre attention

Le public présent pouvait voter à chaud pour exprimer son accord ou non sur une proposition. Ok : vote positif, Non : vote négatif,

  • Agir avec les élus et les techniciens (pas de vote)
  • Ateliers de concertation : ne pas être informé des projets par les DNA et pouvoir bénéficier d’une écoute de la part des élus.(pas de vote)
  • Donner la parole aux personnes opposées à l’avis des élus et des techniciens.(pas de vote)
  • Informations transparentes et partagées par tous les citoyens, un débat sincère.(pas de vote)
  • la politique ne consiste pas à régler les problèmes, mais à faire taire ceux qui les posent (Henri Queille)(OK)
  • Les élus doivent être absents des concertations (Non)
  • Adhérer aux associations pour avoir plus de poids sur les élus (OK)
  • Les élus doivent animer eux-mêmes les réunions publiques avec un animateur neutre et payé. (OK)
  • Structurer la démocratie locale par le recours aux outils numériques, pour y associer en autres les jeunes générations (OK)
  • Faire un manifeste commun à plusieurs associations avec les points que l’on n’accepte pas. (OK)
  • Garder la mémoire des actions au sein des associations (pas de vote)
  • Informer sur les lobbies – informer pour prendre du recul.(pas de vote)
  • Fédérer les gens autour d’un projet global pour la Robertsau. La Robertsau doit rester le poumon vert de la ville.
  • Attribuer un budget aux habitants qui ont un projet qui est sélectionné. Les habitants le mettent en oeuvre. (OK)
  • Accès facilité aux informations de la ville (OK)

reunion-adir-1

Réunion publique sur la démocratie locale : les vidéos

Réunion publique sur la démocratie locale : les vidéos

L’ADIR est heureuse de vous proposer les vidéos de la réunion publiques sur la démocratie locale qu’elle a organisée le 6 octobre 2016.

reunion061016

Près d’une centaine de personnes ont participé à ce débat inédit à la Robertsau sur l’état de la démocratie locale à Strasbourg.

Introduction de la soirée par le président de l’ADIR Jacques Gratecos et présentation de Maurice Blanc par Jean-Daniel Braun :

L’ADIR fort de son expérience souhaitait initier de nouvelles réflexions sur la démocratie locale. Elle a ainsi invité le professeur de l’université de Strasbourg, Maurice Blanc qui a évoqué le résultat de ses recherches et qui a permit d’avoir une base à un débat qui a été de haute tenue.

Nous vous proposons ci-dessous de retrouver les moments fort de cette soirée en vidéo ainsi que le débat en audio.

La présentation du professeur Maurice Blanc :

Les témoignages  :

Après l’exposé du Professeur Blanc, cinq témoins sont venues exposer les dossiers qui les occupent, et partagé avec l’assistance leur conclusion de la démocratie locale à Strasbourg

Il y avait :

  • Jacques Gratecos de l’ADIR sur le Foyer St Louis et le conseil de quartier (zone 30)
  • Marie-Laure Beaujean (Feuille du Läuch et Archi-Wiki) sur le Kayserguet
  • Jean-Daniel Braun (ADIR) sur le PPRT et la géothermie profonde
  • Pierre Ozenne et Joseph Chucri sur le tram à Koenigshoffen

Le débat (fichier audio)

Vous pouvez écouter le débat avec l’assistance et les questions qui ont été posées en téléchargeant le fichier ou en l’écoutant ci-dessous :

 

DNA : Chat échaudé…

DNA : Chat échaudé…

Article des Dernières Nouvelles d’Alsace à propos de  la réunion publique de l’ADIR sur la démocratie locale.

L’Adir invitait jeudi soir à débattre de la démocratie locale. De nombreux exemples de concertations ratées ont été évoqués. Si les associations et habitants ont pu être échaudés, ils n’entendent pas renoncer et font des propositions.

dna111016
Un petit carré rose permettait de voter “non” à une proposition, un carré de papier vert veut dire oui”.  © Photo DNA

Le sociologue Maurice Blanc, à la fin de la soirée, constate qu’il y a la fois une méfiance à l’égard des élus et en même temps le besoin qu’ils soient là, une forme « d’attraction-répulsion ». Lorsqu’une habitante de la Krutenau a proposé un peu plus tôt que les réunions publiques se tiennent en l’absence des élus, la majorité des présents a en effet voté « non ».

La réunion publique de jeudi soir, organisée par l’Adir (association de défense des intérêts de la Robertsau) donnait la possibilité à chacun d’approuver ou non les propositions destinées à fluidifier l’exercice de la démocratie locale.

Pour une véritable co-production des projets

Dans la salle, il y avait des élus justement, les adjoints Chantal Cutajar, qui vient d’hériter de la compétence démocratie locale et le suivi des conseils de quartiers, et Eric Schultz, par ailleurs l’un des initiateurs d’un forum citoyen au lendemain des dernières régionales, ainsi que la conseillère municipale Edith Peirotes, qui s’est notamment mobilisée pour le sauvetage du foyer Saint-Louis. Ils ne sont pas intervenus dans le débat.

Lire la suite Lire la suite

« Zone 30 à la Robertsau… et si le conseil de quartier réfléchissait à d’autres solutions ?

« Zone 30 à la Robertsau… et si le conseil de quartier réfléchissait à d’autres solutions ?

Commençons par un petit historique sur le projet de zone 30 à Strasbourg.

zone30

C’est en 2011 qu’est lancée, par un courrier muni d’un coupon-réponse, une consultation sur une circulation automobile limitée à 30 km/h dans la majorité des zones résidentielles de la ville. L’on se rappelle le résultat : près de 55% des Strasbourgeois répondent négativement.

Lire la suite Lire la suite

Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

enquete-plu-articleC’est un document voté par nos élus. Il traduit le projet d’aménagement du territoire de l’agglomération pour les années à venir. 

C’est un outil réglementaire qui fixe les règle de l’utilisation du sol. Il définit les espaces urbains, les secteurs naturels ou agricoles, définit la vocation et l’usage de l’ensemble du territoire. 

Le PLU définit la politique de l’habitat retenue par nos édiles :

  • Conforter la métropole à hauteur de 50% de l’accroissement démographique du département
  • Cibler une production de 45 000 logements d’ici 2030 pour une augmentation globale de la population de 50 000 habitants supplémentaires.
  • Le PLU dé nit la politique des déplacements retenue :
  • Objectif premier : améliorer la qualité de l’air
  • Compléter et adapter le maillage routier
  • (GCO, VLIO, etc.)
  •  Mettre en œuvre le schéma des transports collectifs  Réglementer le stationnement privé selon les spéci cités de chaque territoire

Le PLU souhaite maintenir la biodiversité dès la composition des projets et proposer un cadre de vie agréable.

Il classifie le territoire en 4 grandes zones :

  •  U : Zone à urbaine
  •  AU : Zone à urbaniser
  • A : Zone agricole
  •  N : Zone naturelle et forestière

Le projet de PLU est désormais terminé, il sera ensuite soumis à enquête publique à partir du 4 avril 2016.  C’est le seul moment où vous pourrez vous exprimer sur les choix retenus par nos politiques pour votre cadre de vie et celui de vos enfants. Ne vous en privez pas.

vous pouvez participer à l’adresse suivante.

Débat

Débat

apollonia-768x141

L’ADIR vous invite à un débat organisé par Apollonia, échanges artistiques européens, en collaboration avec le Centre Social et Culturel du Neuhof et l’ADIR (Association de Défense des Intérêts de la Robertsau), autour du thème :

Changer la Ville :
Intervention artistique et participation citoyenne
le mardi 8 mars à 19h00

au lieu d’Europe 8 Rue Boecklin – Strasbourg

Dans le cadre du projet Artecitya, l’association Apollonia souhaite remettre la population au cœur des projets urbains en initiant une collaboration main dans la main entre habitants, artistes et architectes, afin de créer la ville de demain.

La soirée animée par BELLASTOCK (collectif d’architectes basé à Paris, membre du réseau Artecitya) sera constituée d’une table ronde suivie d’un débat, en partenariat avec :

partenaires-768x353

Plus d’information sur le site d’Apollonia.

apollonia-1

lancement de l’extension du parc naturel urbain de Strasbourg aux quartiers nord

lancement de l’extension du parc naturel urbain de Strasbourg aux quartiers nord

L’idée de la création d’un parc naturel à la Robertsau, lancée  par l’ADIR et reprise par l’ancien conseil de quartier a abouti au transfert de l’association PNU Ill-Bruche. Désormais le PNU s’est déplacé dans le secteur de la Robertsau et le quartier des Quinze par la création d’une association PNU Ill-Neustadt-Rhin.

PNU
Réunion de lancement du PNU – Photo EJ

Ce projet de gestion durable est  basé sur une collaboration étroite entre habitants, forces vives, acteurs locaux, élus et services de la Ville. L’enjeu est la valorisation et la préservation des espaces naturels et patrimoniaux en milieu urbain.

Lire la suite Lire la suite

Conseil de quartier Robertsau Wacken

Conseil de quartier Robertsau Wacken

Différentes thématiques ont été définies par le conseil. Ces thématiques se déclinent en groupes de travail ouverts à tous :

conseil-de-quartier
Mine Gunbay, adjointe à la démocratie locale sur le marché de la Cité de l’Ill / photo EJ

Améliorer les déplacements dans le quartier compte tenu de l’urbanisation, repenser le centre du quartier. Comment fluidifier la circulation dans le quartier en articulant:

  • automobile/ transport en commun,
  • extension du tram/ mode doux vélos et piétons dont personnes à mobilité réduite

Lien social et échanges entre les différents secteurs du quartier.
Pour plus de renseignements et connaître les dates de lancement des groupes thématiques :

Tél. :03 90 41 17 39

Mail : participationcitoyenne@strasbourg.eu

Site : strasbourg.eu/démocratie-locale