Archives de
Catégorie : Economie

Un nouveau départ pour LANA

Un nouveau départ pour LANA

Capture d’écran 2014-09-30 à 16.15.00

Un pari très Aaudacieux ? Lasse Brinck, le nouveau patron de LANA iI a un enthousiasme communicatif, une passion pour le papier, une forte conviction sur les capacités de cette usine et de son personnel, des projets, dont une nouvelle gamme de cartons.

Le 8 octobre dernier, cette usine a en effet été rachetée par cet homme d’affaires danois de 47 ans. Au total, Lasse Brinck aura investi quelque 2 M€ dans cette acquisition. Il détient 95 % du capital de LANA II. « J’ai rapidement acquis la conviction que cette usine était très intéressante, qu’elle recelait de nombreuses potentialités, grâce à sa flexibilité, son savoir-faire, son histoire… ».
lassebrikeLasse Brinck salue l’environnement politique et régional dans lequel s’est déroulée la reprise de l’entreprise : « Toutes les parties prenantes ont aidé pour que le projet aboutisse. L’Adira a joué un rôle essentiel de conseil et de mise en relation ».

L’année dernière, LANA a réalisé un C.A. de 17 M€ et a produit 7.500 tonnes avec ses deux machines à papier. En 2014, 8.000 tonnes devraient être fabriquées. « Aujourd’hui, LANA est déjà rentable alors que nous ne produisons qu’à 30 % de nos capacités ». L’usine possède aussi son propre atelier de filigranage (en clair, ombrés ou embossés) animé par l’un des derniers maîtres filigraneurs de France « un grand avantage en matière de sécurité et de confidentialité car les clients préfèrent que le papetier détienne lui-même cette technologie ». D’ici à fin 2015, LANA investira 2 M€, « un montant jamais atteint au cours des vingt dernières années ». Pour exemple : 700.000 € seront consacrés à la réfection de 4.000 m2 de toitures et de bâtiments. L’usine qui employait 89 personnes pendant le redressement judiciaire ne comptait plus que 59 employés au moment de la reprise. Depuis lors, six recrutements ont été réalisés et les effectifs devraient atteindre 75 personnes d’ici à 2017. « Notre potentiel est fantastique et doit être valorisé au mieux, en renforçant l’intégration, le travail d’équipe et la polyvalence. Nous chercherons à nous distinguer par notre créativité, notre flexibilité et l’esthétique de nos papiers. »

« J’ai rapidement acquis la conviction que cette usine était très intéressante, qu’elle recelait de nombreuses potentialités, grâce à sa flexibilité, son savoir-faire, son histoire… ». – Lasse Brinck

lana“LANA Shapes” : nouvelle gamme de carton sécurisé Fort de son savoir-faire dans les beaux papiers et les papiers de sécurité, LANA lance un nouveau produit et se crée un nouveau marché : le carton d’emballage enrichi d’éléments de sécurité. La nouvelle gamme LANA Shapes qu’éclaire la baseline « La protection du luxe made in France » vise les secteurs de la mode, des produits du luxe (parfums, vins et spiritueux), la pharmacie, les pièces déta- chées automobile… C’est l’idée d’un carton sur-mesure adapté à une stratégie personnalisée de sécurisation. LANA fabrique cette nouvelle gamme dans son atelier de transformation et travaille actuellement avec de grandes maisons du luxe pour réaliser des tests. L’entreprise participera en 2015 à de grandes manifestations à Paris, Bruxelles et Copenhague afin de présenter, notamment, ce nouveau carton. Nul doute que LANA Shapes devrait jouer un rôle essentiel dans la nouvelle stratégie de cette papeterie qui, d’ici à 2017, vise une production globale de 12.000 tonnes !

Fabienne Stadler

Marketing & Communication