Archives de
Catégorie : Europe

L’ADIR vient de déposer un recours contre la fermeture des berges au préfet

L’ADIR vient de déposer un recours contre la fermeture des berges au préfet

Voici le texte du recours envoyé à la préfecture : 

Monsieur le Préfet,

Le Parlement Européen a déposé, en date du 19 juillet 2017, une déclaration préalable de travaux, visant à réaliser des aménagements et à installer des portails et des parois, le long de la rive droite de l’Ill à l’arrière du bâtiment Winston Churchill.

Vos services ont fait droit à cette déclaration de travaux par une décision de non-opposition tacite, dans le délai de deux mois suivant le dépôt de la déclaration.

Par la présente, j’ai l’honneur de vous demander, à titre gracieux, de revenir sur cette décision, pour les raisons développées ci-après.

Au préalable, je précise que l’association de défense des intérêts de la Robertsau (ADIR) que je préside, s’attache à défendre la qualité de vie à la Robertsau et, en particulier, à promouvoir des modes de transport doux et actifs au bénéfice des Robertsauviens. Le projet du parlement Européen conduirait à fermer une des pistes cyclables les plus utilisées par les Robertsauviens dans leur itinéraire vers le centre-ville. L’intérêt à agir de l’ADIR dans cette démarche ne peut donc être contesté.

Nous vous demandons de revoir votre décision de non-opposition à ce projet pour les raisons suivantes.

  • En premier lieu :

ce projet conduirait à fermer une voie cyclable majeure du réseau cyclable de Strasbourg, entre la passerelle Ducrot et le pont de la Rose Blanche. Cette coupure obligerait la collectivité publique à dévier l’itinéraire cyclable par d’autres voies, ce qui impliquera des coûts importants que le Parlement Européen n’assumera pas.

Il en va de même de l’itinéraire de la Vita’Boucle, parcours de sport-santé, que le projet contesté couperait également et que la collectivité serait aussi amenée à détourner.

Votre décision porte donc atteinte aux deniers publics de nos collectivités locales et provoque des charges financières que le contribuable strasbourgeois n’a pas à supporter.

  • En second lieu

le projet contesté rendrait impossible l’accès aux berges de l’Ill, cours d’eau domanial, pourtant garanti par la réglementation relative aux servitudes d’accès et de passage le long des berges du domaine public fluvial. Le respect de cette réglementation relève de l’Etat, que vous représentez.

Pour ces raisons et d’autres que nous pourrons développer devant une instance contentieuse, nous vous demandons de revenir sur votre décision et d’inviter le Parlement Européen à revoir les modalités de son projet, pour rendre ses contraintes de sécurité mieux compatibles avec le bénéfice que nos concitoyens tirent de l’usage de cette piste cyclable et des berges de l’Ill, à cet endroit.

Je précise que nous informons, outre le parlement Européen, le président de l’Eurométropole de Strasbourg et le Maire de Strasbourg de ce recours.

Dans l’espoir d’une issue favorable à la présente requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations les plus cordiales.

Jacques Gratecos, président »

EST TEMPS D’ART

EST TEMPS D’ART

L’ADIR a le plaisir de vous inviter à découvrir l’exposition du 11 au 31 mai 2017 parc Henri-Louis Kayser au Lieu d’Europe • 8 rue Boecklin • 67000 Strasbourg Robertsau

Cette exposition d’étendards dans le parc du Kaysersguet fait grimper haut les couleurs de l’Europe avec des plasticiens de renommée internationale

  • Valerio Adami – Italie, Jacques Bosser – France,
  • Errō – Islande
  • Daniel Humair – Suisse
  • Christophe Hohler – France
  • Peter Klasen – Allemagne,
  • Tony Soulié – France
  • Richard Texier – France
  • Tomi Ungerer – Irlande
  • Raymond Waydelich – France
ainsi que des artistes établis dans la région ont proposé une œuvre
  • Geneviève Aïssi
  • Frédéric Caillard
  • Claudine Malraison,
  • Véronique Moser
  • Martin Ott
  • Hildegard Wagner-Harms
Des hymnes européens ont également été créés pour l’occasion et seront diffusés lors de cette exposition.
Puissent toutes ces créations suggérer qu’un développement harmonieux de l’Europe passe encore et toujours par la culture et tous ces talents montrer que l’art et le partage sont nos meilleurs atouts pour magnifier nos différences.
Un défi sociétal, un élan citoyen, un projet de sens !

Un défi sociétal, un élan citoyen, un projet de sens !

  Chers lectrices et lecteurs robertsauviens, À l’heure où j’écris ces quelques lignes, voilà un an que notre association Makers For Change et moi même travaillons d’arrache pied pour apporter des solutions novatrices et concrètes à un des plus grands défis de notre siècle, celui de l’insertion des populations issues de la migration forcée.

migrants

Naissance du projet pilote !

À travers le développement de notre antenne locale aux abords de la Robertsau,  nous mettons actuellement en œuvre un projet pilote intitulé Fabrique ton projet qui, mêlant nouvelles technologies et moyens classiques, a pour objectif d’identifier le profil professionnel d’une quinzaine de participants de diverses nationalités et de leur permettre d’exprimer sous diverses formes d’expression leurs projets personnels futurs. Vous devez certainement vous demander à juste titre : « Mais comment compte-t-il s’y prendre ? ».

 

migrants2

De septembre à décembre 2016, nous mettons en place diverses activités pour atteindre notre objectif. Nous organisons des cours de français langue étrangère accès vers l’identification des profils et projets professionnels des participants ; nous organisons des ateliers de créations d’objets à caractère artistique et culturel qui seront fabriqués par les participants via des outils numériques présents dans les Fablabs (lieux de fabrication numérique) ; et accompagnons les participants-créateurs à la présentation de leurs créations et de leurs projets lors de Str’Off III l’exposition off de Start au Pavillon K du Wacken.

Les outils numériques et digitaux sont en plein essor sur tous les territoires européens, ils ouvrent de nombreuses opportunités professionnelles dans les années à venir et permettent de créer du lien sans nécessairement maîtriser la langue de Molière. C’est sur notre vision innovante de l’utilisation des outils digitaux que nous avons été labélisés projet Pépite innovante.

Cette première phase nous permettra d’établir un premier bilan des activités menées sur le terrain et d’analyser quelles seraient les meilleures améliorations à apporter en 2017.

Une démarche citoyenne au service de l’intérêt général !

migrants3

Tout comme l’ADIR créée en 1958 suite à un élan de solidarité pour répondre à « un phénomène climatique exceptionnel », notre association a suivi le même exemple en plaçant l’être humain au cœur de nos préoccupations. À ce titre, il n’est pas inutile de rappeler la cause principale de ce nombre croissant de demandeurs d’asile en Europe : les conflits armés !

Cependant, lors de ces trente prochaines années, de nombreux experts s’entendent à dire que les raisons principales de la migration forcée seront liées aux catastrophes naturelles et aux crises climatiques. Autant dire que les mouvements citoyens et solidaires ont malheureusement de nombreuses années devant eux.

Alors si vous avez envie d’en savoir plus ou de nous venir en aide pour trouver tous ensemble des solutions à ce grand défi du XXI° siècle, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous via notre site internet : http://makersforchange.org/ ou en nous suivant sur Facebook en indiquant « Makers For Change » dans la barre de recherche.

Cédric BISCHETTI
Président et Fondateur de l’association Makers For Change

L’association Alsace-Islande à la Robertsau

L’association Alsace-Islande à la Robertsau

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

fille de feu le Dr. Henri ULRICH, grand pionnier défenseur de la Nature et de la Qualité de la Vie, fidèle habitant de la Robertsau, Catherine ULRICH est Présidente – co-fondatrice de l’Association Alsace- Islande et a pour la troisième fois posé ses attaches à la Robertsau il y a bientôt trois ans.

Juste à côté des hauts lieux de l’Europe, ce quartier encore bucolique, aux petites rues calmes bordées de jardins, et proche de la forêt, a le privilège « d’un peu » lui évoquer la plus petite capitale des pays Nordiques, Reykjavik, dont les quartiers verdoyants peuvent étonner sur une île réputée « De Feu et de Glace ».

Lire la suite Lire la suite

Décès de Rinaldo Locatelli, secrétaire adjoint de l’ADIR

Décès de Rinaldo Locatelli, secrétaire adjoint de l’ADIR

Rinaldo Locatelli, notre cher secrétaire adjoint, est décédé le 8 juillet dernier.
Nous le savions malade mais nous n’imaginions pas ne plus le revoir parmi nous, tant sa présence durant les réunions du Comité et du Bureau de l’ADIR apportait sérénité et haute tenue aux débats les plus vifs.

Ancien du Conseil de l’Europe, Rinaldo avait compris ce qui faisait le charme de la Robertsau au point de s’y établir, choisissant d’y demeurer au moment de la retraite après une carrière professionnelle riche.

Après des études économiques et sociales à l’Université de Fribourg en Suisse, il obtient son doctorat en Sciences Politiques avec la mention « magna cum laude » marquant la grande qualité de ses travaux. Nommé administrateur au Greffe de l’Assemblée Parlementaire, il oeuvrera au sein du Conseil de l’Europe jusqu’à devenir Directeur Exécutif du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux. Parallèlement, il était chargé de cours de 3ème cycle sur les politiques régionales et la coopération transfrontalière à l’Institut d’Etudes Politiques de l’Université de Strasbourg.

Fortement attaché à la préservation des atouts de notre quartier et à notre qualité de vie, il avait naturellement rejoint l’ADIR et nous faisait partager sa grande expérience.

Nous garderons de lui l’image d’un sage. Une voix posée, jamais un mot plus haut que l’autre, mais, à chacune de ses interventions, des phrases sobres, des réflexions aussi aiguisées que pertinentes.

Oui, tel était Rinaldo Locatelli et l’ADIR lui doit beaucoup.

« Quelqu’un meurt et c’est comme un silence qui hurle »

tiré d’un poème de Benoît Marchon

Ecole Européenne, trafic en berne.

Ecole Européenne, trafic en berne.

Le chantier de l’école européenne de Strasbourg va bientôt toucher à sa fin. L’ouverture est prévue pour la rentrée de septembre 2015.

P1020079
Le chantier de l’école Européenne – Photo EJ

Cette école, qui intègre trois établissements (primaire, collège et lycée), est destinée en priorité aux enfants des fonctionnaires européens (Union ou Conseil de l’Europe) ou des diplomates présents à Strasbourg. L’école européenne n’est pas une école de quartier et ne dépend pas de la carte scolaire. Virtuellement, tous les Strasbourgeois souhaitant inscrire leurs enfants à l’école européenne pourraient le faire, dans les faits, les places sont peu nombreuses et la liste d’attente longue.

Lire la suite Lire la suite

Strasbourg, une autre idée d’Europe

Strasbourg, une autre idée d’Europe

À Strasbourg et à la Robertsau en particulier se construit une autre Europe que celle qui nous est présentée par les médias depuis quelques années.

D’une abstraction bruxelloise encombrée par les lobbys et bien éloignée des préoccupations des électeurs, l’on passe dans notre quartier à la construction et à la concrétisation d’une entité, que ce soient l’éducation avec l’Ecole Européenne de Strasbourg, la santé avec la Pharmacopée Européenne, l’accueil de la Turquie enfin dans ses murs et un lieu d’Europe qui, s’il a fait couler beaucoup d’encre, acquiert une dimension nouvelle en abritant Kartier Nord. Repoussant la caricature pervertie de démocratie qui se dessine encore davantage aujourd’hui, nous accédons ici à une Europe plus humaine.

Jacques Gratecos

Le nouveau consulat turc

La Turquie va lancer l’installation de son port d’attache qui sera situé quai Jacoutot, près des rues de la Carpe Haute et Toreau. Cet ensemble composé du Consulat Général, de la Représentation Permanente de la Turquie auprès du Conseil de l’Europe, de la résidence du consul, sera complété par un bâtiment destiné à l’accueil du public. Jouant des effets de transparence, cet édifice devrait bien s’intégrer dans son environnement.

L’inauguration du Lieu d’Europe

L’Europe à Strasbourg a inauguré son Lieu le 3 mai dernier. La transformation de ce que beaucoup de vieux Robertsauviens appellent encore « la villa Wach » a abouti, après de nombreuses vicissitudes auxquelles l’ADIR a été associée. Saluons l’établissement d’une Europe incarnée dans la sérénité du Kaysersguet et animée par les expositions et les concerts de Kartier Nord. Restons toutefois attentifs à la réhabilitation des statues et des nombreux bâtiments formant dans le parc un ensemble patrimonial exceptionnel.

50 ans de Pharmacopée européenne

Il y a 50 ans, le Conseil de l’Europe démarrait ses activités dans le domaine du médicament avec l’élaboration de normes communes de qualité pour des substances médicamenteuses identifiées comme « importantes pour les populations des pays européens ». La Pharmacopée Européenne voyait ainsi le jour.

La Pharmacopée européenne (Ph. Eur.) est un recueil de normes communes, à l’échelle européenne, destinées au contrôle de la qualité des médicaments à usage humain ou vétérinaire et des substances qui entrent dans leur composition. Son objectif est d’assurer à tous les patients, sur l’ensemble du continent européen, l’accès à des médicaments de même niveau de qualité. Les textes de la Pharmacopée européenne (les « monographies ») définissent des exigences de qualité, générales ou spécifiques, auxquelles doivent satisfaire les substances pharmaceutiques qui composent les médicaments, ainsi que les formes pharmaceutiques finales. La Pharmacopée européenne décrit également des méthodes d’analyse de référence. Elle est élaborée conjointement par les pays signataires de la Convention relative à l’élaboration d’une pharmacopée européenne, dans lesquels elle est d’application obligatoire. Par extension, on appelle également Pharmacopée européenne l’institution qui, dans le cadre de la Direction européenne de la qualité du médicament et soins de santé (EDQM) du Conseil de l’Europe (CoE), assure l’élaboration et la publication des normes de la Pharmacopée européenne. Cette institution a pour objectif et mission la protection de la santé publique.

R. H. (Source wikipédia)