Archives de
Catégorie : CUS

Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

enquete-plu-articleC’est un document voté par nos élus. Il traduit le projet d’aménagement du territoire de l’agglomération pour les années à venir. 

C’est un outil réglementaire qui fixe les règle de l’utilisation du sol. Il définit les espaces urbains, les secteurs naturels ou agricoles, définit la vocation et l’usage de l’ensemble du territoire. 

Le PLU définit la politique de l’habitat retenue par nos édiles :

  • Conforter la métropole à hauteur de 50% de l’accroissement démographique du département
  • Cibler une production de 45 000 logements d’ici 2030 pour une augmentation globale de la population de 50 000 habitants supplémentaires.
  • Le PLU dé nit la politique des déplacements retenue :
  • Objectif premier : améliorer la qualité de l’air
  • Compléter et adapter le maillage routier
  • (GCO, VLIO, etc.)
  •  Mettre en œuvre le schéma des transports collectifs  Réglementer le stationnement privé selon les spéci cités de chaque territoire

Le PLU souhaite maintenir la biodiversité dès la composition des projets et proposer un cadre de vie agréable.

Il classifie le territoire en 4 grandes zones :

  •  U : Zone à urbaine
  •  AU : Zone à urbaniser
  • A : Zone agricole
  •  N : Zone naturelle et forestière

Le projet de PLU est désormais terminé, il sera ensuite soumis à enquête publique à partir du 4 avril 2016.  C’est le seul moment où vous pourrez vous exprimer sur les choix retenus par nos politiques pour votre cadre de vie et celui de vos enfants. Ne vous en privez pas.

vous pouvez participer à l’adresse suivante.

Le Jardin d’Eden de la Robertsau attend le verdict des juges

Le Jardin d’Eden de la Robertsau attend le verdict des juges

Suite au résultat de l’enquête publique et au vote de la modification n°35 du POS qui rend constructible le jardin attenant à l’église Saint Louis, le Collectif pour le Sauvetage du Jardin Saint Louis, comprenant des habitants, l’ADIR , l’Association des amis de la rue Jeanne d’Arc et l’association Strasbourg Ecologie, a saisi le 21 janvier 2013 le président de la CUS d’un recours gracieux à l’encontre de la décision prise par le conseil de la CUS du 30 novembre 2012.

Capture d’écran 2013-06-11 à 17.41.03

En effet, le Collectif estime que cette décision est entachée d’un vice de fond sur le fondement d’une erreur manifeste d’appréciation et qu’il n’a pas été démontré que le choix de la suppression de l’emplacement réservé, ROB C7 était absolument nécessaire.

Le 12 mars 2012, le président de la CUS nous a fait connaître qu’il ne peut donne suite a notre recours gracieux aux motifs :

  • que la ville de Strasbourg a renoncé à l’aménagement du terrain en place publique et constituerait une illégalité,
  • que le projet de la construction d’un nouveau foyer Saint Louis procède d’une initiative privée et non de la CUS et qu’il n’appartient pas à celle-ci de faire échec à l’exercice par un propriétaire privé d’exercer son droit de propriété.

Un travail approfondi a été réalisé par les membres du Collectif afin de saisir le Tribunal Administratif d’un recours en excès de pouvoir en s’appuyant sur deux catégories de moyens :

  • Le premier tenant au titre de la légalité interne, à une erreur d’appréciation indiscutable commise par l’autorité publique,
  • Le second au titre de la légalité externe sur son détournement ou à tout le moins, un dévouement de la procédure d’adoption qui est nécessairement délibérative, ce qui est indispensable à la validité des décisions prises.

Pour des choix personnels et du fait que le Collectif ne dispose pas de la personnalité juridique, il ne restait que l’ADIR à pouvoir aller en justice.

Par respect de l’engagement de nombreux habitants et le travail exemplaire réalisé, l’ADIR a déposé le 13 mai 2013 un recours en excès de pouvoir auprès du Tribunal Admisnistratif de Strasbourg.

Contribution de l’ADIR au projet d’Aménagement et de Développement Durable

Contribution de l’ADIR au projet d’Aménagement et de Développement Durable

Courrier adressé le 16 mars 2012 à Monsieur Jacques BIGOT, Président de la Communauté Urbaine de Strasbourg :

«Considérant que l’importance du quartier de la Robertsau et ses alentours à Strasbourg équivaut à une commune de la Communauté urbaine, notre association, dans le cadre de l’élaboration du PLU communautaire a l’honneur de vous transmettre sa contribution au projet d’Aménagement et de Développement Durable.

Cette contribution se base sur la synthèse des réponses à notre questionnaire diffusé en décembre 2011 et de diagnostics antérieurs.»

Contribution : voir l’article paru dans l’Echo de la Robertsau n° 244 mars 2012

le PADD sur le site de la ville de strasbourg : http://www.strasbourg.eu/urbanisme/plu