Réunion publique démocratie locale : vos propositions

Réunion publique démocratie locale : vos propositions

L’ADIR souhaitait que vos propositions soient au coeur de sa soirée débat sur la démocratie locale. Voici celles qui ont retenu votre attention Le public présent pouvait voter à chaud pour exprimer son accord ou non sur une proposition. Ok : vote positif, Non : vote négatif, Agir avec les élus et les techniciens (pas de vote) Ateliers de concertation : ne pas être informé des projets par les DNA et pouvoir bénéficier d’une écoute de la part des élus.(pas de…

Lire la suite Lire la suite

Réunion publique sur la démocratie locale : les vidéos

Réunion publique sur la démocratie locale : les vidéos

L’ADIR est heureuse de vous proposer les vidéos de la réunion publiques sur la démocratie locale qu’elle a organisée le 6 octobre 2016. Près d’une centaine de personnes ont participé à ce débat inédit à la Robertsau sur l’état de la démocratie locale à Strasbourg. Introduction de la soirée par le président de l’ADIR Jacques Gratecos et présentation de Maurice Blanc par Jean-Daniel Braun : L’ADIR fort de son expérience souhaitait initier de nouvelles réflexions sur la démocratie locale. Elle…

Lire la suite Lire la suite

DNA : Chat échaudé…

DNA : Chat échaudé…

Article des Dernières Nouvelles d’Alsace à propos de  la réunion publique de l’ADIR sur la démocratie locale. L’Adir invitait jeudi soir à débattre de la démocratie locale. De nombreux exemples de concertations ratées ont été évoqués. Si les associations et habitants ont pu être échaudés, ils n’entendent pas renoncer et font des propositions. Le sociologue Maurice Blanc, à la fin de la soirée, constate qu’il y a la fois une méfiance à l’égard des élus et en même temps le…

Lire la suite Lire la suite

L’ECHO 261, bientôt dans votre boite aux lettres ou tout de suite par Internet

L’ECHO 261, bientôt dans votre boite aux lettres ou tout de suite par Internet

L’ECHO de la Robertsau, numéro 261 vient de paraître. Dans quelques jours, les distributeurs bénévoles de l’ADIR vont sillonner les rues de la Robertsau pour vous distribuer ce numéro dans votre boite aux lettres. Au sommaire : Edito : démocratie locale, comment se faire entendre La transformation démocratique Foyer St Louis, les lignes bougent Les alchimistes de l’Ameisenkoepfel Le bonheur est dans les prés de la Robertsau Tram E : avis favorable de la commission d’enquête Le songe de la…

Lire la suite Lire la suite

Démocratie locale, comment se faire entendre…

Démocratie locale, comment se faire entendre…

Pourquoi l’ADIR organise-t-elle le 6 octobre une réunion sur la démocratie locale alors que, un mois plus tard, sous l’égide du Conseil de l’Europe, a lieu le Forum mondial de la Démocratie 2016 ? En effet la cinquième édition de cette éminente rencontre entre experts, élus et citoyens qui se tiendra dans une institution connue dans le monde entier est, à l’évidence, d’une autre portée que celle, si sobre, qui vous accueillera vous, habitants de La Robertsau, à l’Escale. Peut-être,…

Lire la suite Lire la suite

Quand les associations de défense de quartier font débat…

Quand les associations de défense de quartier font débat…

Le prolongement de la ligne E du tram à La Robertsau alimente le dialogue dans le quartier lui-même et, aujourd’hui, certains se demandent (DNA du 28 juin et 31 juillet 2016) s’il faut s’arrêter à l’Escale ou  prolonger jusqu’à la clinique Sainte-Anne. Sur ce point l’ADIR s’est prononcée depuis longtemps et a souligné la cohérence d’une extension qui aboutirait  légèrement au delà, à la route de La Wantzenau au niveau de la rue de la Roue. Ce scénario, plus audacieux, justifierait…

Lire la suite Lire la suite

La Ligne E … à pas cadencés

La Ligne E … à pas cadencés

Décidément l’histoire des transports en commun à la Robertsau est loin d’être un long fleuve tranquille car, tout régime municipal confondu, on assiste trop souvent à la politique du « un pas en avant puis deux pas en arrière ». E n voici le dernier épisode. La ligne E, qui « effleure » notre quartier, a été prolongée du côté du terminus … d’Illkirch, alors que l’on attendait son prolongement du côté de la Robertsau. La municipalité en avait pourtant décidé ainsi lors d’un conseil…

Lire la suite Lire la suite

Les pasteurs de la Robertsau, Monika Garruchet et Alain Lentz, sur le depart

Les pasteurs de la Robertsau, Monika Garruchet et Alain Lentz, sur le depart

La pasteure Monika Garruchet part en Suisse cet été, et le pasteur de la Cité de l’Ill, Alain Lentz, prendra sa retraite en septembre. Après 16 ans de présence à la Robertsau, son sourire et la chaleur de son accueil faisaient presque partie du patrimoine de notre quartier. Monika Garruchet quittera la Robertsau le 1er août 2016 pour rejoindre une paroisse en Suisse alémanique, près de Soleure. Elle a mené à bien de nombreux chantiers, dont la rénovation du foyer Mélanie…

Lire la suite Lire la suite

C’est beau de distribuer l’Echo de la Robertsau !

C’est beau de distribuer l’Echo de la Robertsau !

Savez-vous que distribuer l’écho de la Robertsau est une activité saine, enrichissante et particulière agréable ? Tout d’abord, vous avez la possibilité de découvrir des recoins du quartier de la Robertsau que nous ne connaissiez pas et de faire de belles rencontre, car les Robertsauviens sont sympas. Ensuite, c’est l’occasion de faire une petite activité physique au grand air, tout en participant à la vie de l’ADIR, et d’apporter le bonheur de la lecture de votre magazine préféré. Vous êtes…

Lire la suite Lire la suite

L’Echo de la Robertsau en Islande !

L’Echo de la Robertsau en Islande !

Dans le numéro 259 de l’Echo, nous avions consacré une page à la présentation de l’association Alsace Islande, animée par Catherine Ulrich. C’est ce numéro qui a fait le voyage vers la terre de glace et de feu. On voit ici l’Echo de la Robertsau entourant le groupe du club Vosgien de Wissembourg ! Merci à eux pour ce sympathique clin d’œil, et n’oubliez pas, si vous voyagez cet été d’emporter l’Echo de la Robertsau avec vous.

Le maraîcher qui aimait la terre

Le maraîcher qui aimait la terre

Charles aimait la terre. La terre de la Robertsau, la terre des maraîchers qui a nourri tant de générations, tant d’âmes en quête d’essentiel et d’authenticité. Une terre sur laquelle la cueillette est libre et le légume roi. Une terre dont il a été l’artisan, qu’il a travaillé de ses mains, plongeant dans le cambouis de la création pour nous proposer, en partage, le fruit de son labeur. Charles aimait la terre des hommes. Il a porté sur le monde…

Lire la suite Lire la suite