Brèves

Brèves

Nouvelle Coop de la Robertsau : penser local, agir local

coop
Killien BRUN, manager à la Nouvelle COOP : © Photo EJ / TDR

L’ADIR ne peut que se réjouir de l’ouverture, le 20 novembre, de la Nouvelle Coop d’Alsace à la Robertsau au 85 rue Boecklin. L’enseigne qui a un attachement fort avec notre quartier a bien failli disparaître suite aux difficultés qui ont fait la une de la presse.

C’était sans compter la volonté de Pierre Adam et Henri Ancel qui ont repris la marque et 4 magasins dont celui de la Robertsau avec un tout nouveau positionnement commercial « Agir local, penser local ».

Vous allez y trouver des produits répondant à des critères de traça- bilité et de proximité des produc- teurs, sans forcément se limiter aux produits biologiques. L’objectif est bien de réconcilier producteurs et consommateurs, dans une plus grande transparence et avec une volonté de sélectionner des produits plus sains. Ce positionnement complète l’offre commerciale sur la Robertsau, sans entrer en concurrence frontale avec les autres enseignes existantes.

Jardin de Marthe : les terrains sanctuarisés pour l’agriculture

Jean-Paul Bastian et Françoise Buffet, adjointe au maire
Jean-Paul Bastian et Françoise Buffet, adjointe au maire : © Photo EJ / TDR

Jeudi 15 octobre, la Ville de Strasbourg, l’Eurométropole, la chambre régionale d’agriculture et les agriculteurs bio d’Alsace ont choisi l’exploitation maraîchère Le Jardin de Marthe pour signer la nouvelle convention de partenariat visant « le développement d’une agriculture locale, durable et inno- vante ».

Pour Jean-Paul Bastian, président de la Chambre Régionale d’Agriculture :

« C’était le moment de faire le point sur le chemin parcouru et de tracer les lignes pour les prochaines années. Il faut que le monde agricole travaille de manière plus étroite avec les villes. Avant on avait l’impression qu’il n’y avait pas de relations, maintenant elles sont plus of cielles et avec des actions concrètes qui permettent de les symboliser. »

Pour illustrer cette volonté, la cérémonie a eu lieu « Au Jardin de Marthe » récemment repris par David Hornecker et sa sœur Laetitia. Ils exploitent des terrains propriétés de la ville de Strasbourg, autrefois promis à être livrés à des promotions immobilières, mais qui ont été sanctuarisés pour un usage exclusif d’agriculture bio.

Cap d’Hag : trophée à la CCI

capdhag

Le prix du concours des Trophées de la Création/Reprise d’entreprise 2015 a été remis à la poissonnerie Cap d’Hag (rue Boecklin) lors d’une soirée festive de promotion de l’entrepreneuriat, organisée par la CCI du Bas-Rhin, la Chambre des métiers et la Ville de Strasbourg.

Bravo au gérant Pierre Hartmann pour cette distinction qui a pour but de valoriser des créateurs et repre- neurs d’entreprises qui présentent des réussites exemplaires.

Rue de l’Ill : 16 logements et les futurs locaux du centre médical social de la Robertsau

sibar_ruedelill
© Sibar

Avec un peu de retard, la SIBAR a commencé début octobre ses travaux de construction rue de l’Ill à l’entrée de la Cité de l’Ill. L’organisme de logements sociaux, qui dépend du Conseil Départemental, prévoit de construire 16 logements, ainsi que les futurs locaux du centre médical social de la Robertsau (actuellement au premier étage de la Mairie de quartier). La fin des travaux est prévue courant 2016.

Un parking pour l’école européenne

© Photo EJ / TDR
© Photo EJ / TDR

Nicole Dreyer l’avait promis lors de la visite de l’école européenne avec les riverains : « il n’y a pas de parking prévu à l’école européenne, car les professeurs, les élèves et le personnel viendront en transport en commun, à vélo ou à pied ». Et la Ville de Strasbourg de consacrer beaucoup d’argent, plus de 3 millions d’euros, pour l’aménagement des accès de l’école Européenne.

Deux mois seulement après la rentrée scolaire, la ville s’entendait avec le CROUS pour « privatiser » une partie du parking de la cité universitaire en réalisant …un parking ! Comme quoi les caisses ne sont pas vides pour tout le monde.

Ces travaux ont d’ailleurs fait réagir les étudiants de la cité universitaire qui pointe des investissements à deux vitesses. On ne peut leur donner tort.

Consulat de Turquie : haut et imposant

© Photo EJ / TDR
© Photo EJ / TDR

Commencés en janvier dernier, les travaux montrent un bâtiment très impressionnant. Trop peut-être.

On peut maintenant voir son haut sommet depuis le parc de l’Orangerie. Vous êtes nombreux à vous plaindre de ce bâtiment particulièrement imposant à l’entrée de la Robertsau.

Cet endroit, qui marquait par un peu de verdure la présence de la « ceinture verte », va devenir la ceinture de béton, tellement les
constructions se succèdent. Prochain projet, le consulat de Chine en face du centre St Thomas. Il est en plus prévu que la rue Thoreau passe à double sens et que le quai Jacoutot soit réservé jusqu’à son croisement aux cyclistes et aux vélos.

L’Adir veillera à ce qu’il ne devienne pas une une voie à l’usage exclusif du consulat.

Des os sur la plage : Le dernier roman policier de Jean Chuberre

© Photo EJ / TDR
© Photo EJ / TDR

Jean Chuberre, qui a longtemps œuvré à la présidence de l’Escale, et qui est actuellement président du comité du souvenir Français de la Robertsau, est également un homme de plume. Il vient de publier son quatrième roman « Des os sur la plage ».

« Après une longue enquête sur un réseau de prostitution, le com- missaire Yves le Gwen prend quinze jours de vacances dans la baie de Morlaix. Il est bien décidé à les consacrer à la lecture, au sport et au silence, lorsqu’il rencontre un homme qui vient vers lui brandis- sant un os calciné. La police locale enquête sur des enlèvements de jeunes femmes. Y aurait-il un lien ?

Des os sur la plage par Jean Chuberre (302 p. / policier) 21,50 e ou 12,90 e en format numérique. Editions Edilivre (http://www.edilivre.com)

Le mardi, c’est bluegrass à la Robertsau

© Photo EJ / TDR
© Photo EJ / TDR

Tous les mardis à partir de 19h00, l’arrière-salle du restaurant Tivoli accueille des musiciens qui viennent faire un « jam session » de Bluegrass. Cette musique folk arrivée des États Unis trouve à la Robertsau une belle résonance. Autour d’un plat ou d’une boisson, les auditeurs sont de plus en plus nombreux pour assister à ce concert offert dans une ambiance très chaleureuse.

Coupe de France de Football : beau parcours de l’ASL Robertsau

© Photo TB
© Photo TB

Pensionnaire du championnat d’Excellence, l’ASL Robertsau a accueilli dimanche 25 octobre les SR Colmar lors du sixième tour de coupe de France.

Une belle opportunité qui a mis en lumière l’excellence du club de la Robertsau lors de cette belle et grande fête offerte aux amoureux du ballon rond. La passion et la motivation n’ont hélas pas suf , le SR Colmar a maîtrisé son match de bout en bout pour nir sur le score de 6-0. Merci à l’ASL Robertsau pour ce beau moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.