Décès d’Edgar Herrmann, ancien président de l’ADIR

Décès d’Edgar Herrmann, ancien président de l’ADIR

Nous avons eu la tristesse d’apprendre la disparition d’Edgar Herrmann.

Il fut le président de l’ADIR de 1994 à 1999.

Nous présentons à sa famille toutes nos sincères condoléances.

 

C’est avec tristesse et une grande reconnaissance que nous  te saluons.

 

Tu fus un de ces militants associatifs qui à consacré sa vie au service des autres, au service de l’intérêt général.

 

Attaché à notre quartier que tu connaissais comme personne. Fidèle à l’orientation de l’ADIR tu as milité pour l’élaboration d’un projet global de quartier pour la Robertsau, répondant aux besoins de ses habitants et à leur diversité.

 

Défenseur du patrimoine architectural, tu as milité pour la préservation et la valorisation de notre héritage.

 

Ami de la nature tu as milité pour la protection de l’environnement en particulier de celui de la forêt de la Robertsau.

 

Hommage à ta personnalité combative, à l’écoute et au service des autres et profondément humaniste et nos sincères condoléances à ton épouse et à tes proches.

 

Adieu Edgar .

 

René Hampé
Président de l’ADIR

 

 

 

 

 

Une réaction au sujet de « Décès d’Edgar Herrmann, ancien président de l’ADIR »

  1. Edgar Herrmann a été vice-Président de ZONA à l’époque des expropriations entre 1986 et 1989. Homme de coeur et de dialogue, véritable humaniste et amoureux de son quartier, il a soutenu avec nous les habitants de la Robertsau au quotidien, notamment les plus fragiles et les plus âgés. Dans ce combat épuisant et difficile contre l’agression menée par le maire Rudloff et son équipe, il nous a accompagnés jusqu’à l’annulation de cet abus de droit par le Conseil d’Etat en 1990, tenant seul dans le quartier avec l’ADIR le flambeau de la résistance à l’illégalité. Nous exprimons à sa famille et à ses amis nos sentiments attristés et reconnaissants. Pour nous, le meilleur hommage à lui rendre est de faire aboutir l’intégration des espaces de la ceinture verte de la Robertsau dans le Parc Naturel Urbain. Denis Matter, président de ZONA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.