La Bleich

La Bleich

bleich2Les associations ADIR et APM considérent que le bâtiment, sis 65 rue des Chasseurs, constitue le seul vestige des « Bleiche », blanchisseries qui, depuis le début du XVIIème siècle, avaient trouvé à la Robertsau toutes les conditions réunies pour l’exercice de leur métier : l’eau en abondance et des prairies, de grandes étendues à proximité pour le blanchissement de toile de lin écru. Elles ont saisi – le 8 février 2014 – le Maire de Strasbourg, d’un recours gracieux concernant l’ar- rêté du 30 décembre 2013 portant sur le permis de construire et du 6 janvier

Le 10 mars 2014 l’ADIR a rencontré Monsieur Glock afin de réitérer notre demande de maintenir la Bleich dans le cadre du projet d’urbanisme.

René Hampé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.