Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

Le PLU de l’Eurométropole c’est quoi ?

Le projet de plan local d’urbanisme communautaire est disponible sur le site de l’Eurométropole.

cartePLU

ASTUCE : sur Google, taper « Règlement PLU Eurométropole », puis choisir « naviguer sur la carte interactive.» ou cliquez sur ce lien

Voir également la carte complète sur le PDF de l’ECHO de la Robertsau 259 à télécharger ici. 

Il annonce une vision stratégique et prospective. Ce projet qui présente l’urbanisme des 15 prochaines années, sera soumis ce printemps à enquête publique. Il est donc de l’intérêt de chacun d’en prendre connaissance afin, le cas échéant, d’être à même de donner son avis.

Quelle vision pour notre quartier ?

Place du corps de garde et foyer St Louis :

Après les débats souvent enflammés des derniers mois, on pourrait s’attendre à un véritable projet d’urbanisme. Non, la zone est classée UB, c’est à dire autorise les constructions hétérogènes de par la forme du parcellaire, des volumes et des modes d’implantation du bâti. Le PLU doit permettre la densification, sans l’imposer.

En résumé aucune réflexion sur le centre de la Robertsau, quartier de plus de 25 000 habitants, laissé à la merci des projets de promoteurs avides de m², permettant une densification et les bénéfices qui l’accompagnent. On reste confus devant tant d’audace !!!

Le Port aux pétroles :

Aucune réflexion concernant l’avenir du Port aux pétroles. Il est immuable. Son développement est favorisé par la réalisation de la voie Nord vers Gambsheim (route EDF-VNF), projet datant de plusieurs dizaines d’années, annoncée comme contrôlée et réservée à la desserte du Port. Son emprise de 30 m à partir du contre-canal du Rhin englobe le chemin de contrôle, la route actuelle et 15m de largeur en bordure forêt.

Elle empiète donc sur le périmètre de la réserve naturelle de la forêt de la Robertsau, espérée et en examen depuis près de 20 ans. Le classement restera en attente.

74 emplacements réservés à la Robertsau :

Du bon et du moins bon. 965 ares pour la création d’espaces verts, de jardins familiaux et aménagement des berges le long du Muhlwasser et de l’Ill. Elargissement de la rue de la Renaissance et création d’une voirie pour le passage d’un transport en commun en site propre jusqu’à la route de la Wantzenau, prolongeant celle entre la zone à urbaniser (Mélanie) et la rue de la Renaissance. Mais pas de parking relais au terminus de la route de la Wantzenau !!!

De nombreuses créations de voiries ou élargissements de voies existantes. Principalement pour accéder aux nouvelles zones à urbaniser, Mélanie, Pourtalès et Ste Anne avec plus de 800 logements. Pour exemple création d’une liaison entre la rue de la Papeterie et la zone à urbaniser (Mélanie). Elle est réservée (pendant combien de temps ?) aux transports en commun en site propre, piétons et cycles avec une emprise de 15m hors station.

Voie de lisière :

Elle semble avoir disparue du projet. Mais sait-on jamais ?

Axe de centralité :

Prévu entre la rue de la Lamproie et la rue de la Papeterie, il n’est plus présenté comme tel, mais en deux tronçons, Lamproie –> zone à urbaniser (Mélanie) et zone à urbaniser -> rue de la Papeterie.

La jonction se fera en fonction de l’urbanisation de la zone. Quel changement !!!

En résumé, densification et bétonisation des zones tampons actuelles entre l’habitat et la forêt. Le projet dénature le quartier de la Robertsau qui devient une cité dortoir, avec toujours plus d’habitants, de circulation automobile et de pollution. Le caractère champêtre ne sera plus qu’un souvenir pour les anciens, les jardins de devant cédant la place à l’accès aux nouvelles zones à urbaniser.

Un grand bravo à nos urbanistes qui méritent bien le prix du manque d’imagination !!!! A moins qu’ils ne soient aux ordres des politiques….Où sont les écologistes ?

 

Jdb

 

Le PLU de l’Eurométropole… c’est quoi ?

 

C’est un document voté par nos élus. Il traduit le projet d’aménagement du territoire de l’agglomération pour les années à venir.

C’est un outil réglementaire qui fixe les règles de l’utilisation du sol. Il définit les espaces urbains, les secteurs naturels ou agricoles, définit la vocation et l’usage de l’ensemble du territoire.

 

Le PLU définit la politique de l’habitat retenue par nos édiles :

•    Conforter la métropole à hauteur de 50% de l’accroissement démographique du département

•    Cibler une production de 45 000 logements d’ici 2030 pour une augmentation globale de la population de 50 000 habitants supplémentaires.

 

Le PLU définit la politique des déplacements retenue :

•    Objectif premier : améliorer la qualité de l’air

•    Compléter et adapter le maillage routier (GCO, VLIO, etc.)

•    Mettre en œuvre le schéma des transports collectifs

•    Réglementer le stationnement privé selon les spécificités de chaque territoire

 

Le PLU souhaite maintenir la biodiversité dès la composition des projets et proposer un cadre de vie agréable.

 

Il classifie le territoire en 4 grandes zones :

 

Zone à urbaine                       U

Zone à urbaniser                    AU

Zone agricole                         A

Zone naturelle et forestière     N

 

Le projet de PLU est désormais terminé, il sera ensuite soumis à enquête publique au printemps. C’est le seul moment où vous pourrez vous exprimer sur les choix retenus par nos politiques pour votre cadre de vie et celui de vos enfants. Ne vous en privez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.