Menace sur le ‘’ Cœur de la Rob’’

Menace sur le ‘’ Cœur de la Rob’’

En 1990 la population de la Robertsau s’élevait  à 13500 habitants, en 1999 on  recensait 23 600 habitants dans le quartier (selon l’INSEE) .A l’heure actuelle on peut  estimer que l’emblématique village de la Robertsau  n’est pas loin de rattraper en population Schiltigheim, la commune voisine.

projet_MH
© MH – projet pour le foyer St Louis

La Robertsau étant considérée comme  une des dernières réserves foncières de Strasbourg, nos successives  gouvernances municipales laissèrent  libre cours à la voracité des promoteurs. Rapidement  la cité des maraîchers  a vu ainsi disparaitre  les traces de son histoire patrimoniale et son charme d’antan. . Adieu la couleur des blés des  champs agricoles,  adieu les senteurs et  bruissements des  bosquets, adieu le charme des vielles  fermes et maisons de maraichers,  adieu  la ‘’Bleich’’ ,adieu les’’ Quatre vents’’ , adieu la ‘’villa WACH’’, qui seront  supplantés ou dénaturés par des bâtisses  sans  âme.

Même  le Foyer St Louis, ce lieu hautement symbolique pour beaucoup d’habitants de la Robertsau,  ce  lieu de rencontres, d’animations, de débats, de culture, de fêtes familiales et de mariages   est  amené à disparaitre, ainsi que le paisible  Jardin d’Eden  à coté de l’église St Louis.

Suite à une simple modification du POS, rendant constructible la parcelle de terrain à coté de l’église et donnant ainsi   le permis de construire un nouveau foyer paroissial, le ‘’Cœur de la Robertsau‘’ va être lui  l’objet  d’une nouvelle urbanisation  prévoyant 45 logements. Cela  ne sera pas  sans conséquences  sur la circulation des rues adjacentes : rue des Jardiniers, rue du Dr Freysz et la rue Charles Foucault.

Malgré une pétition de 1300 signatures ,malgré l’appel d’un collectif‘’un Cœur pour la Robertsau‘’ rassemblant  des représentants des associations de l ADIR, de Patrimoine et Modernité  ,ainsi que Mme Anne Schumann et Mr Robert Grossmann  entre autres, plus  un autre  appel commun des présidents des associations ADIR et ASSER souhaitant tous  une réflexion sur l’avenir de  cet  ilot St Louis et le bienfondé de la suppression du Foyer ST Louis, la municipalité reste droit dans ses bottes en argumentant que par manque de moyens elle  ne préempterait pas (pourtant celle-ci aurait  trouvé 6,3millions d’euros pour le seul gymnase qui accueillera majoritairement les élèves de l’école européenne, source DNA )

visitemaire300116
Visite du maire à la Robertsau le 30 janvier 2016 © Photo Alain Kempf

Il va de soi et ii est  tout à fait normal  qu’un quartier se développe, se régénère, que la ville s’investisse et investisse pour les habitants .d’un quartier

Certaines  réalisations effectuées au  fil du temps ont d’ailleurs été appréciées à leur juste valeur par les robertsauviens : l’apparition d’un  marché place du Corps de Garde,  l’arrivée du tram à la Robertsau, la renaissance de la petite Orangerie ,l’implantation d’une  maison de la petite enfance  , l’inauguration de la  place Jeanne D’arc, la rénovation de la piscine du Wacken  et des  terrains de sport de l’ilot du Wacken

.Mais pour ce qu’il en est  du ‘’Cœur de la Robertsau’’ peut on faire table rase du passé sans tenir compte de l’avis des robertsauviens et de ses  associations ? Ne serait ce  pas là l’occasion rêvée de créer une véritable place centrale pour le quartier (réunissant  l’ilot ST Louis et la Place du Corps de Garde) à l’instar d’autres quartiers déjà pourvus ? (voir la Place du Marché au Neudorf)

En ne préemptant pas la  municipalité s’interdit toute autre forme de  réflexion et surtout  d’autres alternatives

Pour l’ADIR  il est indispensable que cet espace central,  au cœur de notre quartier, doit être discuté, défini et adopté par ses habitants  afin que cet espace de vie profite à l’ensemble des robertauviens   et non pas  au profit de certains intérêts…. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.