Qui a peur du débat public et des Robertsauviens ?

Qui a peur du débat public et des Robertsauviens ?

L’organisation d’une réunion d’information et d’échange est un élément important de la démocratisation de la procédure de l’enquête publique et peut constituer un temps fort de l’enquête. Elle permet un débat contradictoire et une meilleure information du public.

geothermie2
Photo Emmanuel Jacob

Lors de l’enquête publique sur la géothermie profonde, concernant le site du Port aux Pétroles, une réunion publique a été demandée par l’ADIR et d’autres associations ou citoyens. Cette réunion n’a pas été organisée malgré le nombre important de personnes et d’associations qui avaient déposé leurs observations Ce motif était pourtant suffisant.

Par ailleurs, nul doute que les projets auront une incidence notable sur l’environnement des deux cotés du Rhin. Une consultation transfrontalière pour l’ensemble des projets concernant l’Eurométropole aurait dû avoir lieu et la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) aurait pu être saisie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.