Accès à l’Ecole Européenne

Accès à l’Ecole Européenne

La municipalité persiste vouloir maintenir un accès rue Silberath pour justifier son mauvais choix initial

Déclaration des Les représentants des riverains, des associations ADIR et ASSER et du COQ lors de la réunion publique du 24 octobre 2012.

La proposition initiale de la ville d’effectuer l’ensemble des Entrées et Sorties de l’école, un établissement de 1200 élèves et 120 personnels, par la rue Silberrath s’est avérée totalement irrationnelle vu la configuration de la rue et du micro quartier et aussi vu le déjà très lourd trafic route de la Wantzenau qui va encore être alourdi au Nord par les constructions, en cours ou prévues, au sud par les opérations européennes et le quartier Wacken-Europe.

Les travaux de la commission, Services de la ville et de la CU de Strasbourg, représentants des riverains, directeur de l’école, des enseignants et parents d’élèves de l’école, des associations ADIR et ASSER et coordinateur du Conseil de Quartier (COQ), mise en place en mai 2012 par l’adjointe de quartier Nicole Dreyer, suite aux protestations des riverains, ont heureusement changé la vision pour ces accès, même si la position actuelle des Services reste encore trop impactée par le projet original.

Cette évolution est due à l’esprit de dialogue de tous et surtout aux propositions constructives des riverains, associations et COQ qui ont su étudier et élaborer des solutions alternatives crédibles et performantes ; ainsi qu’aux Services qui ont apporté leur expertise et leur travail pour examiner ces propositions.

Au stade d’aujourd’hui, deux solutions, proches par certains points, mais divergeant totalement sur la pertinence ou non d’une entrée par la rue Silberrath, sont en présence :

Solution A (Services de la CUS) :

Une entrée route de la Wantzenau, après la maison des Oblats, pour les personnes venant du sud et de l’ouest (autoroute A 350) et une entrée rue Silberrath, avec création d’un feu tricolore au croisement avec la route de la Wantzenau, pour les personnes venant du nord et de l’est. Une sor- tie sur la rue Boecklin par la rue Grotius.

Cette solution nous la désapprouvons totalement car elle apporterait nuisances et pollutions dans le micro quartier mais aussi à l’école (circulation devant le parvis) et perturbations importantes de la circulation déjà à la limite de la saturation route de la Wantzenau.

Solution B (les sous-signés) :

Une entrée route de la Wantzenau, après la maison des Oblats, pour les personnes venant du sud et de l’ouest (autoroute A 350) et une entrée rue Boecklin pour les personnes venant du nord et de l’est avec impossibilité d’accéder à cette entrée pour les personnes venant du sud ou de l’ouest. Une sortie sur la rue Boecklin par la rue Grotius. Cette solution démontre que prévoir une entrée rue Siberrath est tout à fait inutile et serait donc arbitraire. C’est de plus la seule qui préserve à la fois les intérêts de l’école, des riverains et de l’ensemble des habitants de la Robertsau.

 

Les représentants des riverains, des associations ADIR et ASSER et du COQ 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.