Géothermie profonde : les réponses des candidats

Géothermie profonde : les réponses des candidats

L’ADIR a interrogé les listes présentes au second tour de l’élection municipale de Strasbourg sur le devenir de la géothermie profonde. Voici les réponses complètes des candidats.

Jeanne Barseghian :

L’Eurométropole de Strasbourg est dépendante des sources d’énergies fossiles, gaz, pétrole et nucléaire, pour plus de 90 % de ses consommations énergétiques. Cette dépendance n’est plus tenable, au vu des perspectives négatives sur ces sources d’énergie, et nous fait courir un risque majeur à l’horizon 2050.

Notre responsabilité collective est de préparer Strasbourg et notre agglomération à une vie sans énergie fossile. Nous parviendrons à relever ce défi, d’une part, en engageant une politique très volontariste de réduction de nos consommations, notamment dans les bâtiments et les transports, et d’autre part, en explorant toutes les sources d’énergies renouvelables disponibles sur notre territoire : hydraulique, solaire, biomasse, chaleurs fatales et géothermie. En Alsace, l’exploitation énergétique des sous-sols a une histoire, du pétrole à Pechelbronn au thermalisme à Morsbronn-les-bains, avec, plus récemment, le site de géothermie profonde de Soultz-sous-forêts. C’est une chance que d’autres territoires et régions n’ont pas.

Bien sûr, aucune technologie est sans risque, ni défaut. Et les récents événements sismiques nous ont rappelé la vigilance qui doit être de rigueur dans leur mise en oeuvre notamment au regard d’autres risques comme les risques technologiques de certaines de nos entreprises. Précisément, les rapports d’expertise sur ces incidents devront être analysés collectivement, avant toute décision quant à la suite des forages entamés. Le cas échéant, les conditions de déroulement de ces forages devront être durcies, afin de réduire encore le risque sismique.

De façon générale, notre ambition sera donc de privilégier les énergies qui auront le meilleur rapport entre rendement, en termes de conversion de notre mix énergétique, et risque mesuré et encouru.

Enfin, du point de vue de la méthode, nous améliorerons les conditions du débat citoyen sur ces questions cruciales, en en garantissant la transparence et le bon déroulement, pour construire une politique énergétique pour notre territoire, partagée et portée par nos concitoyen·ne·s. 

Alain Fontanel

Je m’étais opposé dès 2015, comme vous le savez, à l’installation d’un tel forage, porté par l’entreprise Fonroche, sur le site du Port au Pétrole. J’étais alors convaincu qu’il ne fallait pas ajouter de risques aux risques sur un site qui accueille 7 établissements SEVESO à seuils hauts, et notamment des cuves de stockage de produits à risque.

Fait nouveau : les  11 et 12 novembre dernier, des épisodes de sismicité ont été ressentis à la Robertsau, qui, selon les éléments qui restent encore à conforter, seraient liés aux  tests d’injection alors en vigueur sur le site géothermique de Vendenheim, lesquels auraient activé l’activité tellurique d’une faille préexistante.

Le Maire de Strasbourg, Roland RIES et son Adjointe en charge des risques industriels, ma colistière Christel KOHLER, ont alors sollicité le Préfet afin que la plus grande transparence puisse être donnée à ce sujet aux citoyens et aux élus. Des experts ont été nommés, lesquels devront répondre de ce lien de causalité. Selon les derniers éléments, le travail de ces experts a été retardé par la crise liée au COVID-19 mais devrait aboutir au rendu de conclusions à la mi-juillet. Soyez assuré de ma parfaite détermination à suivre ce dossier de près et à me battre pour que les tests d’injection ne puissent reprendre dans des conditions identiques. L’activité tellurique en recrudescence depuis plusieurs mois ne saurait tolérer la moindre prise de risque. 

Plus largement, avec ses 7 établissements SEVESO, ses 200 ICPE (Installations Classées pour la Protection pour l’Environnement qui sont des entreprises à risques), Strasbourg n’est pas exempte de subir des incidents industriels à risques pour ses habitants et pour leurs biens.

Cela nous oblige et nous rappelle, en lien avec les risques d’attentats ou sanitaire, la nécessité d’appréhender le risque de manière global.

Trop longtemps laissé à la seule vigilance des services de l’État, il m’apparait plus que nécessaire de faire de la maîtrise de ces risques un enjeu porté collectivement.

Une étude fine sur les projections à moyen et long terme des activités du Port, en lien avec la transition vers des sources d’énergie décarbonées, est nécessaire. Il s’agit d’être certains que les cuves du Port au pétrole utilisent les meilleures techniques disponibles en terme de résistance notamment au risque sismique.

Le sujet du devenir du Port au pétrole doit être mis à l’épreuve d’une large concertation par le lancement des « assises de la sécurité industrielle » qui devront se pencher sur les modalités de transparence à mettre en œuvre. Une réflexion sur une fermeture ou un transfert à moyen ou long terme doit être engagée.

Enfin, les commissions de suivi de sites réunies par le Préfet annuellement autour de la question des sites SEVESO doivent pouvoir concerner tout le panel des risques industriels présents sur Strasbourg et non les seuls sites à seuils hauts. 

Catherine Trautmann :

En ce qui concerne les projets de géothermie profonde, il est pour moi prématuré de se prononcer sur la faisabilité ou non des projets. Si la géothermie est utile pour la transition énergétique du territoire et pour l’emploi, je veux garantir avant tout la sécurité des Strasbourgeois.

A ce jour, j’attends donc les résultats des dernières études indépendantes et les arbitrages de la Préfecture, est en charge de ce dossier.

Y a-t-il concomitance entre les phénomènes sismiques et les forages des projets de géothermie ?

Il est difficile de répondre de manière assurée aujourd’hui. Si cette concomitance devait être avérée, nous en tirerons tous les enseignements sans prendre aucun risque pour les strasbourgeois. 

@ image d’illustation © Geoven – capture d’écran

Lire aussi :

VOIE VNF LES RÉPONSES COMPLÈTES DES CANDIDATS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.