L’Echo de la Robertsau 270 – Décembre 2018

L’Echo de la Robertsau 270 – Décembre 2018

L’ECHO de la Robertsau numéro 270 du mois de décembre 2018 vient de paraître. 

Longtemps l’on a cru qu’ADIR désignait l’Association de Défense des Intérêts de la Robertsau. Grossière erreur ! Voici, en quelques lignes, le récit de la découverte, lors de la préparation du 60ème anniversaire de notre association, du véritable sens de notre acronyme.

En effet, avec tous les membres du comité, nous avions voulu profiter de cette commémoration pour revenir sur notre histoire, rappeler nos ambitions, ressortir nos grands projets d’aménagement dont certains datent de 30 ans. Quelle belle occasion également de nous plonger dans nos archives. Ce furent, vous l’imaginez bien, des heures passées à ouvrir des cartons poussiéreux, à exhumer les cadres des expositions anniversaires passées, à nous pencher sur les articles d’éditorialistes bouillants, de pamphlé- taires éloquents, de rédacteurs passionnés.

Il est vrai que les sujets s’y prêtaient et nous avons pu constater qu’ils n’avaient guère varié en plusieurs décennies, la circulation et le stationnement automobiles, la frénésie de construction immobilière, la dégradation de notre environnement entre autres. Et c’est là, au fond d’un vieux dossier, alors que nous tentions de réveiller notre passé, c’est là enfin que la vérité est apparue. En effet, sur un vieux grimoire à peine déchiffrable, étaient tracés quelques mots en partie effacés :

« ADIR Association Dissipée d’Incorrigibles Rêveurs »

Nous étions tous stupéfaits ! Mais, une fois passé ce moment de surprise, ce fut la révélation et le constat s’est rapidement établi : « Peut-on échapper à ses gènes ? »

Dissipés, incorrigibles, rêveurs, à l’ADIR nous le sommes assurément et cela depuis 1958 lorsque quelques Robertsauviens ont décidé d’affronter toutes les difficultés pour relever leur quartier d’un formidable orage de grêle. Cependant est-ce l’approche de Noël et la magie de l’Avent avec son symbole de lumière et d’espoir, il est indéniable qu’aujourd’hui certains de nos rêves deviennent réalité. Ainsi qui aurait imaginé la naissance d’une association de commerçants à la Robertsau, LaRob.Com, il y a seulement quelques mois ?

Nous accompagnons sa naissance de tous nos vœux et espérons, chers lecteurs, que les vôtres se réaliseront en 2019 et qu’ils ne resteront pas seulement de doux rêves.

Jacques Gratecos Président de l’ADIR

Au sommaire du numéro 270 : 

  • Edito
  • Association LaRob.com
  • GCO, un Robertsauvien écrit au président
  • l’Escale
  • Réseau de bus à la Robertsau
  • Actus
  • 11 novembre 2018
  • Vie de quartier
  • Evènements culturels

Pour disposer de la version numérique de ce numéro (PDF) il suffit d’aller sur la page ECHO du site de l’ADIR, vous y trouverez d’ailleurs les anciens numéros à partir de décembre 2011.

Les distributeurs bénévoles font tout leur possible pour que l’ensemble des habitants de la Robertsau puisse bénéficier d’un exemplaire gratuit de l’Echo de la Robertsau dans leur boite aux lettres. Si, malgré leur vigilance, ce numéro ne se trouvait pas dans la vôtre, vous pouvez (vous devez ! ) contacter l’ADIR au 03 88 31 28 26ou par le formulaire de contact.

L’ADIR invite toujours les Robertsauviens à la rejoindre pour encore un meilleur bouillonnement  démocratique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.