Echo de la Robertsau 271 – Mars 2019

Echo de la Robertsau 271 – Mars 2019

L’ECHO de la Robertsau  271 vient de paraître, il sera bientôt dans vos boites aux lettres et dès maintenant en téléchargement.

Au sommaire de ce numéro printanier : 

  • Edito : Pour un urbanisme maîtrisé et citoyen !
  • LaRob.Com c’est parti !
  • Le castor et la Robertsau : les retrouvailles
  • Le parc expo de Strasbourg (Mars 2019)
  • Foyer St Louis : Pour un grand débat
  • Actus
  • Evénements culturels – Apollonia
  • ASL Robertsau Quilles
  • Billet d’humeur
  • Evènements culturels

A télécharger en cliquant ici. 

Pour disposer de la version numérique de ce numéro (PDF) il suffit d’aller sur la page ECHO du site de l’ADIR, vous y trouverez d’ailleurs les anciens numéros à partir de décembre 2011.

Les distributeurs bénévoles font tout leur possible pour que l’ensemble des habitants de la Robertsau puisse bénéficier d’un exemplaire gratuit de l’Echo de la Robertsau dans leur boite aux lettres. Si, malgré leur vigilance, ce numéro ne se trouvait pas dans la vôtre, vous pouvez (vous devez ! ) contacter l’ADIR au 03 88 31 28 26 ou par le formulaire de contact.

L’ADIR invite toujours les Robertsauviens à la rejoindre pour encore un meilleur bouillonnement  démocratique. 

3 réactions au sujet de « Echo de la Robertsau 271 – Mars 2019 »

  1. Bonjour, J’ai 53 ans, salarié et propriétaire occupant rue Boecklin depuis 13 ans. J’ai lu avec intérêt l’article :  » La Robertsau en 2035″. Nous avons dans notre rue tous les commerces utiles, absolument tous. Ma journée préférée est le samedi matin car nous avons beaucoup de monde dans la rue grâce notamment à notre marché, beaucoup de circulation et …c’est BIEN. C’est vivant ainsi. Ma journée détestée est le samedi après midi et le dimanche car la rue est morte, on pourrait presque se coucher sur la route sans danger. Aussi, je suis en désaccord avec certaines propositions visant à construire encore et toujours des bâtiments : pourquoi faire et où est la nécessité d’avoir de nouveaux commerces ? Si le but est de faire plaisir à des promoteurs : NON. Des lieux de rencontres ? Un nouveau terme à la mode comme espace citoyen, partage etc car dans la vraie vie, chacun vaque à ses activités. Le seul vrai lieu de rencontre inopiné est notre marché (du samedi surtout) qui mériterait un meilleur traitement, un espace plus vaste et donc : SANS construction. Assez de béton et si vous voulez des bâtiments en bois à obsolescence programmée , en déplaise aux promoteurs, c’est une ineptie à tous points. Que l’on songe à créer des espaces VERTS avec des ARBRES oui, mais des « constructions » pour densifier la population , non. Notre poste occupe un petit batiment atypique par sa forme, qui s’en plaint ? pourquoi vouloir l’envoyer dans une cellule commerciale ? Le bien vivre, le bien être du quartier et précisément dans cette « rue village » ne passe certainement pas par davantage de constructions mais davantage d’espace communs, publics et pourquoi pas : gratuits.

    1. Bonjour Jean,
      Je suis tout a fait d’accord avec vous. Je pense m’être mal exprimé pour que vous pensiez que je propose plus de constructions. Je souhaite que beaucoup de personnes s’expriment pour créer un centre avec cheminement vert et piétonnier, pas de nouveaux commerçants, mais comme vous le souhaitez plus de place pour le marché et des zones où l’on puisse flâner s’asseoir, rencontrer d’autres personnes,

  2. Et encore une villa qui disparaît pour céder la place à « deux bâtiments d’habitation » 1727 m2 de surface de plancher et 28 logements au 9 rue de l’Afrique PC affiché en mairie. Et tout ça en zone L2 du PPRT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.