L’essoreuse à salades

L’essoreuse à salades

Ou l’acquisition géophysique dans notre quartier de la Robertsau…..

P1020236
Photo EJ

Je les attendais, ces jolis câbles oranges, dont on parlait tant dans le journal. Il ne pouvait pas y avoir de souci, puisque dans la plaquette intitulée « acquisition géophysique » et signée Fonroche, il est clairement écrit que « le ressenti de vibrations pour les personnes à proximité est équivalent à quelques secondes d’essorage d’une machine à laver ».

Ils sont arrivés samedi , ces jolis câbles oranges, qui couraient le long de ma rue, pour continuer bucoliquement  dans les champs… Mais je suis vite retombé sur terre. La seule réponse du technicien qui posait ses câbles, était la magnifique plaquette signée Fonroche. Et comme il parlait allemand, il a fallu que je mobilise toutes mes connaissances pour un rapide et bref dialogue. Je demandais d’une part à voir les autorisations qui lui permettaient de faire vibrer les maisons dans ma rue, et d’autre part, des images de nos maisons, qui d’après les dernières nouvelles d’Alsace, nous donneront l’assurance de pouvoir être indemnisés en cas de souci.

Je n’ai eu ni l’un ni l’autre, mais le technicien a déplacé les sacs avec les capteurs, et  donc pas de mesures dans la rue. Parallèlement, une lettre qui jusqu’alors est sans réponse, a été envoyée à la municipalité

Bonjour,

J’ai vu cet après-midi une société allemande installer des câbles dans ma

rue, chemin du grand Belzwoerth.

Suite à ma demande, j’ai eu en tout et pour tout comme réponse une

plaquette sur laquelle était écrit « acquisition géophysique », signée

Fonroche.

Je pose des questions importantes : la société en question a-t-elle le

droit d’occuper l’espace public, et en a-t-elle eu toutes les

autorisations préalables?

D’autre part, il a été écrit dans les dernières nouvelles d’Alsace que

toutes les maisons ont été filmées de façon à voir s’il y avait des dégâts

potentiels après ces mesures. Je demanderai à voir ces images qui seront la

seule garantie d’indemnisation en cas de dégâts.

Pour l’instant je n’ai eu aucune réponse de la part des techniciens qui

œuvraient dans la rue, et je ferai tout pour savoir si ces mesures sont

légales, et si toutes les précautions ont été prises et toutes les

autorisations données.

Ces mesures ont lieu sur le domaine public, dont vous avez la

responsabilité.

Dans l’attente d’une réponse rapide,

Veuillez agréer, l’expression de mes sentiments distingués.

Puis ils sont arrivés, les gros camions, quatre d’un coup ! Ils sont sagement restés au bout du chemin, et ont fait leur travail : Vibrer. Et là, je me suis demandé où Fonroche se procurait ses machines à laver. On est loin, très loin de la machine à laver. ça remue, ça secoue.  On est aussi très loin d’une quelconque information : Il devait y avoir dans nos boîtes aux lettres une plaquette d’information et la date et heure du passage. Nous n’avons rien eu de cela. Et aucune personne présente ne parlait français : C’est une société allemande. Donc pour beaucoup, aucune explication possible.

Puis ils sont passés, sans s’arrêter, et ont fait vibrer le cœur d’autres, un peu plus loin.

Et je suis resté très triste, sur mon trottoir, mais plus inquiet encore : Fonroche, ne sont ce pas les gens qui vont faire des trous au milieu du port aux pétroles ? L’information est-elle la même ? Les secousses engendrées seront-elles aussi celles d’une machine à laver ? Quel modèle de machine à laver ? 450000 € pour essorer ? Qui va payer ?

Ou plutôt celles d’une essoreuse à salades : Celles qu’on essaye de nous faire passer…

Patrick Haag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.