RUE BŒCKLIN, rue musée du « tout automobile »

RUE BŒCKLIN, rue musée du « tout automobile »

Nous sommes en 2014 : Strasbourg est exemplaire en terme de politique vélo… Tout Strasbourg ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles automobilistes résiste encore et toujours à un monde plus doux. Et la vie n’y est pas facile pour les cyclistes et les piétons.

Question évolution rue Bœcklin, le temps semble s’être arrêté. Pas une placette qui ne soit dédiée au parking des voitures, pas l’ombre d’une piste cyclable… Entre espoirs pré-électoraux distillés par les prétendants et déceptions post-électorales, cette artère de notre quartier recule à force de ne pas avancer.

Si une zone de rencontre rue Boecklin semble, pour l’instant, relever de l’utopie, la mise en zone 30 ou (et) la création d’une piste cyclable est vitale et urgente.

Si l’objectif de la municipalité est toujours d’afficher un jour 20% de déplacements cyclistes dans notre ville, il faut se donner les moyens d’encourager ce mode de locomotion… même à la Robertsau.

Si rien n’est fait, arriveront bientôt des touristes à la recherche d’émotions fortes qui voudront se confronter à cette rue du siècle dernier où l’accident n’est jamais loin !

Rue Bœcklin, une rue musée du tout automobile?

Martin Schwartz

Vidéo de la manifestation Concerto pour sonnettes organisée par le collectif « Vite des pistes cyclables » et Vélaüch


Vélorution 21 juin 2014 par blogrobertsau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.