SRCE Schéma Régional de Cohérence Ecologique

SRCE Schéma Régional de Cohérence Ecologique

Schéma Régional de Cohérence Ecologique Enquête publique du 14 avril au 16 juin 2014

QU’EST-CE LE SRCE ? Il s’agit d’un document général qui identifie sur une carte les principaux réservoirs de biodiversité, les milieux naturels qui présentent encore un intérêt naturaliste ou une certaine fonctionnalité et les corridors écologiques censés relier ces réservoirs entre eux (les corridors sont soit existants à préserver, soit à restaurer).

Ce document devra être pris en compte dans les documents d’urbanisme et servira de guide pour les politiques de remise en état de trames vertes. c’est un document général qui trace les grandes lignes et enjeux au plan régional et qui pourra et devra être précisé et complété lors de sa transcription dans les SCOT( schémas de cohérence territoriaux ) et sa déclinaison dans les PLU.( plans locaux d’urbanisme) L’enjeu du SRCE se situe donc sur 2 niveaux : 1. Obtenir que le SRCE tel que proposé soit adopté, sans être édulcoré suite aux oppositions à l’enquête publique : c’est l’objet de notre participation à cette enquête publique 2. Obtenir une transcription dans les SCOT à la hauteur des enjeux : c’est l’objet de la 2ème phase qui viendra plus tard. QUELQUES OBSERVATIONS La fragmentation des habitats naturels constitue, avec leur destruction et dégradation directe, l’une des causes principales de l’érosion de la biodiversité sous nos latitudes.

Le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) est l’un des outils indispensables en vue d’enrayer la perte de biodiversité et la dégradation des services écosystémiques et assure, autant que faire se peut, leur rétablissement. Nous tenons à souligner l’état globalement très dégradé des habitats naturels, de la flore et de la faune de notre région. Cette dégradation se traduit d’une part par l’existence, notamment en plaine, de grande surfaces (urbanisées ou agricoles) très peu favorables à la biodiversité en l’état actuel.

D’autre part, les noyaux de biodiversité sont dans certains cas très réduits et tendent à devenir des isolats, ce qui remet en cause leur pérennité. Le projet de SRCE vise pour l’essentiel au maintien de l’existant et n’envisage aucunement de reconquête ou de restauration de la biodiversité notamment sur certains secteurs particulièrement dégradés (zone de plaine agricole intensive en particulier).

Les réservoirs de biodiversité sont définis de manière relativement restrictive (sites connus et filtre d’une liste limitative de 65 espèces « sensibles » à la fragmentation, manque de données pour une cartographie exhaustive des habitats naturels prioritaires…). L’identification des Corridors est basée pour l’essentiel sur des éléments structurants existants (qui sont à restaurer pour plus d’un tiers d’entre eux). L’enjeu de la mise en oeuvre du SRCE est donc double. Il s’agit à la fois et au minimum :

  • de maintenir les noyaux de biodiversité existants c’est-à-dire d’éviter qu’ils ne soient dégradés par une exploitation inappropriée, détruits par des aménagements ou encore fragmentés
  • d’assurer la connexion entre ces noyaux à travers les surfaces peu favorables à la biodiversité par le maintien ou la reconstitution d’une trame écologique.

L’état actuel de la biodiversité ne saurait en aucun cas constituer un état de référence qu’il convient simplement de maintenir. Il faut mener des actions ambitieuses pour restaurer le bon fonctionnement écosystèmes, en particulier dans la plaine.

R.H.

Comment intervenir à l’enquête publique ?

Par écrit à :

Président de la Commission d’enquête SRCE
Préfecture de la Région Alsace, 5 place de la République, 67073 Strasbourg cedex

 

Une réaction au sujet de « SRCE Schéma Régional de Cohérence Ecologique »

  1. Bonjour,
    En voyant votre blog et plus particulièrement cette publication, je me permet de réagir certes un peu tardivement pour vous informer qu’il existe maintenant un service en ligne permettant de créer un registre d’enquête publique numérique. Ce service simple à gérer par le commissaire-enquêteur offre à la population un moyen simple et efficace de prendre connaissance du projet et déposer ses observations de façon sécurisée. Pour plus de renseignement, merci de vous rendre sur Registre Dématérialisé des enquêtes publiques https://www.registre-dematerialise.fr/
    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.