Municipales 2014, les réponses à notre questionnaire : la circulation

Municipales 2014, les réponses à notre questionnaire : la circulation

Question 3 – Circulation

Toute création de nouvelle voirie étant un aspirateur à voitures, que pouvez-vous faire pour améliorer la circulation ? 

Alain Jund – Liste Europe Écologie Les Verts

Effectivement, la création de toute nouvelle voie dédiée à l’automobile est un « aspirateur à voitures » et la position des écologistes est claire sur cette question. Pour nous, la priorité doit aller au développe- ment des transports collectifs (tram, bus, BHNS), des itinéraires cyclables et de l’autopartage.

Fabienne Keller – Liste UMP

Le problème de la circulation à la Robertsau est certainement le plus gros point noir du quartier. L’en- gorgement des artères, la pollution et l’insécurité pour les riverains et les usagers sont incompatibles avec les conditions de vie que l’on doit offrir aux habitants. Sachant que l’ouverture de l’Ecole Euro- péenne et des projets du Wacken vont certainement augmenter les flux, il est plus que nécessaire de trouver enfin des réponses à ce problème. Cette situation ne peut trouver de solutions qu’à travers une offre renforcée de transports en commun incitatifs […]

François LOOS – Liste UDI

A ce titre l’engagement pris à la suite des débats de l’atelier de travail devra être tenu de manière prioritaire car la concertation dont il en résultait lui donnait tout son sens. Ainsi le tram de la Robertsau devra être prolongé en se limitant d’abord à pénétrer au cœur du quartier, les éventuels prolonge- ments devraient être le fruit d’une réelle concertation citoyenne.

Roland RIES – Liste PS

Les enjeux de circulation à la Roberstau doivent être appréhendés de manière globale en tenant compte des autres modes de transport tel que les modes actifs (vélo et marche) et les transports publics. En dé- veloppant ces autres modes, on diminue le nombre global de véhicules et les nuisances qui sont liées. La création de nouvelles voiries n’est pas un objectif en soi et doit uniquement être réalisée pour assurer la desserte des habitations ou des nouvelles urbanisations.

Jean-Claude Val – Liste Front de Gauche

Malgré la pénétration dans la ville par l’autoroute A35, la Robertsau reste une zone de passages in- tenses (circulation pendulaire) de véhicules individuels provenant de la seconde couronne (La Wantze- nau, Gambsheim, etc.), sur un réseau routier étriqué et saturé. Solution : faire de l’A35 un « boulevard urbain » (ce qui limitera le transit nord-sud aux heures de pointe) et simultanément freiner la pénétra- tion automobile au Centre du quartier par une extension ambitieuse (dans un court délai) de la ligne de tramway jusqu’à la Clinique Ste Anne… (suite page suivante)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.